Archives de catégorie : Humeur

Espace sécurisé de l’Éducation Nationale… Sérieux ???

Je viens de recevoir mes identifiants pour me connecter à QuickR : l'espace d'échange sécurisé de l'éducation nationale...

C'est une blague ???

  • Basé sur Lotus QuickR... pourquoi pas, c'est vrai qu'il n'existe pas d'alternatives libres (ironie inside).
  • En plus on peut placer des connecteurs avec nos logiciels de bureautique préférés... ha ben non, y'a pas Libre Office, que des trucs propriétaires !
  • Mon identifiant : avec un espace... surprenant pour un identifiant, mais pourquoi pas...
  • Mon mot de passe : ??? Non, mais vous êtes sérieux là ? On est en 2016 !

Vite, on va changer ce ☣️☠️⁉️⚡️🔞 de mot de passe (comme le fera quel pourcentage d'utilisateurs ?).

Trouve le lien dans la page... non, décidément, afficher le profil et changer le mot de passe comme dans tous les sites, ça existe pas...

Tente le coup sur « mot de passe oublié  » ? Ho, ouf, on peut réinitialiser le mot de passe selon des critères très stricts :

4 caractères mini = un code pin ! Ça pique les yeux, hein ? (bonjour l'ANSSI ! vous avez du boulot !!!)

OK, mais pour réinitialiser / changer le mot de passe, il faut que le compte ait été créé sur une adresse académique... ce qui n'a pas été le cas pour moi → mot de passe inchangeable !

Hors de question, il faut que je contacte quelqu'un :

  • Chouette un lien vers un forum en bas de page... ben, un forum qui n'en n'est pas un car on peut juste consulter : c'est une FAQ, quoi...
  • Allez, je tente mon coup sur l'adresse mail de contact, et on verra bien.

Au passage, j'espère que ça aura plus de répondant que mon message à propos du site de l'académie de Lyon... Suivez le lien : http://ac-lyon.fr/

Confiance en l’informatique

Ceci est une retranscription d'un document qui date un peu (je dirais au moins 15 ans), et qui a initialement été écrit par Patrick Pollet pour ses étudiants : un gars qui valait le détour, malheureusement disparu depuis... (acceptez mes excuses si je me trompe sur l'auteur original...).

Je l'ai laissé tel quel, même s'il mériterait une toute petite mise à jour, mais vous constaterez qu'il est encore d'actualité...


Pouvez-vous faire confiance à votre ordinateur ?

De qui votre ordinateur doit-il recevoir ses ordres ?

De vous bien sur !

  • Vous l'avez acheté.
  • Les logiciels que vous utilisez sont vendus par des sociétés sérieuses, et vous n'en avez piraté aucun.
  • Vous payez sa connexion Internet.
  • Il vous sert à traiter vos données.

Ce n'est qu'un simple outil, une machine à écrire avec un peu d'intelligence...

Et pourtant...

Lire la suite de l'article « Confiance en l’informatique »

Projet Kickstarter : Wars Across the World

Je vous présente un projet d'un cousin qui recherche du financement sur kickstarter.

WAW_Site_Logo_T

Le bonhomme en quelques mots

Un féru d'histoire/géographie : franchement, si les jeunots de collège avaient eu un prof d'histoire comme lui, ils ne se seraient jamais ennuyé.

Un aficionados des jeux en tous genres, mais surtout des jeux de rôles : le gars capable de passer des nuits blanches dans la peau d'un personnage imaginaire...

Il n'y a plus qu'à faire le mixe des deux !

Le projet

Avec deux copains, ils ont décidé de créer un jeu tout support (jeu vidéo et jeu de plateau), facile d'accès et avec des règles simples pour revivre tous les combats ayant existé ou en inventer d'autres fictifs.

Bref : revivez des épisodes de la guerre de sécession, des combats médiévaux, de la seconde guerre mondiale, ou le partage du territoire des mamouths durant la préhistoire voir même l'attaque des extra terrestres, avec une seule règle accessible à tous.

Le connaissant, les combats historiques colleront à la réalité... en tout cas au début car la suite découlera de vos actions.

Le jeu s'appelle « Wars Across the World ».

Un site internet dédié existe déjà, et ils recherchent en ce moment du financement pour se lancer sur kickstarter.

N'hésitez pas à aller voir, vous y trouverez quelques vidéos d'illustration.

Vous pouvez être surpris que la page soit en anglais et que le financement se passe en $ canadiens, mais leur jeu étant international, ils ont opté pour cette solution (et il semblerait qu'une page kickstarter ne soit possible que dans une seule langue).