Un des mes enfants arrive à l’age de son premier téléphone. Relativisons tout de même : il a 14 ans et fait parti des derniers de son age à ne pas avoir de téléphone dans sa classe (oui, nous sommes de méchants parents, qualifiables de vieux cons par certains !).

Se posent donc pas mal de questions… car je ne veux pas faire n’importe quoi.

D’abord sur l’usage et les règles que l’on va mettre en place, car hors de questions que ce nouveau compagnon (intrus ?) nous bouffe la vie, qu’on lui laisse faire ce qu’il veut, quand il veut. Je sais pertinemment que tout est fait pour rendre l’usager dépendant et qu’à cet age là c’est difficile de résister (même plus tard…).

Ensuite sur les conseils qu’il faudra lui faire passer. Je me sens particulièrement concerné par la vie privée et la sécurité, ai quelques notions me permettant de prendre du recul sur les conséquences de tel ou tel acte, mais ma femme vous dira que je suis parano… Il va falloir trouver un juste milieu. Il utilise déjà les tablettes et ordinateur bien sur, mais un smartphone est potentiellement plus intrusif et il sera moins « surveillé » dans son usage.

Enfin, concilier tout ça avec le matériel, les logiciels, l’abonnement, les comptes à créer… Il est relativement jeune, mais ne doit pas être mis à la marge et pouvoir avoir des usages en liens avec ses potes… Je ne vais donc pas partir sur un OS tout bridé de toutes parts, ça ne serait pas lui rendre service et le braquerait probablement sur certains usages. On va juste faire en sorte de l’éduquer et de limiter la casse.

Matériel

Coté matos, hors de question de partir sur un smartphone à 500 € ou plus. C’est un premier, je ne sais pas comment il va en prendre soin, et pas question de partir sur le concours de celui qui a la plus grosse ni d’attirer des convoitises.

Comme nous ne sommes pas des grands consommateurs de smartphone (comprendre : on ne les change pas souvent, mon actuel à 5 ans et me convient tout à fait), nous ne sommes pas dans le délire d’en avoir plusieurs modèles qui traînent au fond des tiroirs, ni d’en profiter pour en acheter un tout nouveau modèle et lui glisser l’ancien au passage.

Il ne faut pas que l’appareil soit trop vieux : d’abord par rapport à la tenue de la batterie, mais aussi et surtout pour que les mises à jours de l’OS ne soient pas totalement dépassées.

Il faut qu’il soit réparable, un changement de batterie sera peut être nécessaire, voir plus selon les maladresses…

Il faut que je puisse à un moment avoir la possibilité d’installer un autre OS, genre Lineage OS ou autre.

J’ai donc fait mon choix chez Backmarket pour un Samsung Galaxy A3 datant de 2017. Sûrement plein de choses à redire par rapport au choix de ce modèle, j’en ai conscience… mais je ne voulais pas passer ma semaine dessus !

Abonnement

Pas de surprises, je fais comme beaucoup de personnes pour un premier abonnement. Un smartphone est d’abord fait pour téléphoner et textoter en nomade, et il profitera des wifis à sa disposition pour faire plus.

J’avais un peu de choix car je venais de recevoir une occasion de chez Bouygues avec appels + SMS illimités et 200 Mo de données pour 1,99 €/mois.

Mais je pars finalement plutôt chez Free avec le forfait 2€ contenant appels limités à 2h (on le rappellera si nécessaire), seulement 50 Mo de données mais surtout SMS et MMS illimités. C’est pour l’instant pas un grand bavard au téléphone, et je pense que l’envoi de MMS est plutôt intéressant pour un ado.

On verra plus tard pour un upgrade du forfait quand les usages seront différents, mais ça sera celui-ci que je lui paye pour l’instant. Et s’il veut mieux : il utilisera son argent de poche !

Paramétrage opérateur

Coté opérateur, quel qu’il soit, il faut veiller à :

  • ne pas faire apparaître le n° sur l’annuaire ;
  • bloquer les achats par l’intermédiaire de l’abonnement téléphonique ;
  • bloquer les données, car s’il active pas mégarde la data, 50 Mo ça passe vite et le prix ensuite est monstrueux.

Peut être aussi ajouter son n° sur blocktel au passage ?

Wifi domestique

À la maison, je vais lui donner accès à un wifi « invité » que je me permettrai de couper si nécessaire… ça limitera certains risques.

Règles

Il faut que l’on pose quelques règles d’usage pour s’assurer que la vie de famille restera agréable et qu’il ne se fasse pas lobotomiser par cet objet. Ces règles sont établies et discutées avant l’apparition de cet objet dans sa vie, condition sine qua non !

Bon, je vais à nouveau passer pour un vieux con, mais autant dire les choses avant de donner l’accès au précieux plutôt que de regretter dans quelques mois le mésusage.

Je précise que j’applique aussi personnellement une très grande partie de ces règles, et que certains, y compris des adultes, devrait y penser…

1/ Le smartphone n’est pas ta priorité. C’est un objet de communication qui peut rendre service, mais ta vie n’en dépend pas.

  • Pas de smartphone durant les repas.
  • Pas de crise en cas d’oubli.
  • Il est éteint au collège.
  • Éteint ≠ mode silencieux.
  • Reste vivant : rencontre des gens en vrai, joue à des jeux de société, prends le temps de faire du sport.

2/ Tu restes maître de ton smartphone : c’est toi qui décides où, quand et comment. Ça n’est pas à lui de dicter ton comportement.

  • Désactive les notifications de la quasi totalité des applications (sauf tel et SMS) : tu iras voir tes mails ou messages quand tu décideras d’aller les voir.
  • Utilise le mode « ne pas déranger » à bon escient.
  • Arrêt du smartphone 1h avant de te coucher, et il reste dans le séjour.
  • Quand tu discutes avec quelqu’un, lâche-le pour rester attentif à ce qui est dit et participe.
  • Lève les yeux de ton écran quand tu marches.
  • Temporise : sauf cas exceptionnel, il n’y a pas d’urgence absolue à répondre.
  • Range ton téléphone quand tu travailles.

3/ Tu dois prendre la responsabilité de tes actes : ça n’est pas que du virtuel. Tout ce que tu fais sur ton smartphone a, ou peut avoir des conséquences sur la vraie vie.

  • Respecte les autres : ne les prends pas en photo sans leur accord, ne diffuse pas leur photos ou messages sans leur accords, ne te moques pas d’eux, ne participe pas à du cyber-harcèlement et dénonce-le si tu en es témoin.
  • Respecte toi : ne diffuse pas ta vie privée sur des réseaux sociaux, conserve ton intimité.
  • Réfléchis avant d’agir : ne clique pas n’importe comment, n’installe pas n’importe quoi, fais attention à ce que tu écris, n’hésite pas à demander conseil avant d’agir, ne te connecte pas à des wifis inconnus.
  • Ne communique jamais tes identifiants ni tes mots de passe, code de carte bleu…
  • Pas de visite sur des sites illégaux, violents ou porno : tu y croiserais des choses choquantes, voir dangereuses.
  • Sauf contact direct, tu ne sais pas avec qui tu discutes vraiment… donc tes « amis » sur les réseaux sociaux doivent être clairement identifiés dans la vraie vie.
  • N’installe pas une application si tu peux aller sur un site web qui rend le même service. Des favoris dans ton navigateur font très bien l’affaire !
  • Méfie toi des SMS surtaxés, des jeux concours… certains messages donnent très envie de suivre les liens ou de répondre, mais ce sont des pièges à cons.
  • Sans le vouloir, tu vas parfois cliquer sur un lien qui va ouvrir une fenêtre, vouloir installer une application, te faire croire que ton appareil est infecté… Certains sites sont des champions dans le genre. Souvent, le simple fait de fermer la fenêtre suffi à arrêter la gêne.
  • Tu n’es pas une marchandise, tu n’as pas à offrir « ton corps » pour accéder à des « services » : ça s’appelle de la prostitution. Il est préférable d’accepter d’acheter une application ou de payer un service fiable plutôt que de te laisser voler (violer ?) ton intimité.
  • Les paroles s’envolent, les écrits restent… sur Internet, ça n’est pas seulement les écrits. Tout ce que tu fais sur Internet peut être conservé (car archivé et sauvegardé en plusieurs endroits instantanément) et ne peut pas réellement être effacé.
  • Tu ne dois pas installer d’applications qui ne viennent pas du magasin « officiel ». C’est faisable voir nécessaire dans certains cas, mais avec beaucoup de prudence… donc pas tout seul.

4/ Tu dois prendre du recul sur ce que tu lis : ça n’est pas parce que c’est écrit, même de multiples fois, que c’est vrai.

  • Certaines personne écrivent ou disent des conneries sur Internet et les réseaux sociaux, que ce soit volontairement ou involontairement sans même en avoir conscience (emmerdeurs, manipulateurs, complotistes, transfert d’intox sans réflexion…).
  • Choisis tes sources d’informations, il y a de quoi devenir dépressif en suivant certains sites ou comptes. Tout n’est pas rose, c’est vrai, mais il ne faut pas non plus tout voir en noir.
  • Vérifie les sources d’information car le web regorge d’intox ou de fake-news qui sont répétées et amplifiées.
  • Prends le temps de la réflexion avant de réagir à un post, il n’y a aucune urgence vitale et il est déconseillé de réagir à chaud, c’est jamais bon.
  • Les réseaux sociaux (au sens large, je mets par exemple Youtube® dedans) enferment les gens dans des bulles où l’on croise des personnes qui ont à peu près les mêmes idées que toi, mais très peu de contradicteurs. Tu auras donc l’impression que tout le monde pense la même chose… Ça n’est pas vrai, c’est juste que les services comme Twitter, Facebook ou équivalent choisissent les informations que tu aura le droit de lire.
  • Dans le même principe de filtrage, les informations sensationnelles (même fausses) seront plus partagées que des informations basiques mais vraies : la connerie est donc plus souvent mises en avant !
  • Si quelque chose que tu vois ou que tu lis te choques, ne reste pas seul face à la situation : partage tes sentiments avec des personnes de confiance.

5/ Tu dois prendre soin de ton appareil : je n’ai pas l’intention de t’en racheter un de si tôt !

  • Fais attention au matos.
  • Ne le sors pas n’importe où.
  • Ne l’oublie pas et range-le correctement.
  • Oui, une protection c’est moche et ça cache ton nouveau joujou, mais ça protège… on va la choisir ensemble.
  • S’il se casse parce que tu n’en prends pas soin, tu payes les réparations.
  • Ne risque pas non plus ta vie pour le récupérer. Ce n’est qu’un téléphone !

6/ Profites-en pour essayer de comprendre le fonctionnement d’un appareil électronique et d’Internet : ne sois pas un simple consommateur dépendant du bon vouloir des autres.

  • Lis ces 2 articles et discutons-en : Google n’est pas Internet & Quelques conseils de bonne pratique informatique.
  • Faisons ensemble l’installation et la configuration de ton appareil, tu verras que si c’est simple de consommer avec leur produits clés en main, c’est en fait un peu plus compliqué d’essayer de faire faire ce que TU veux à ton matériel (et que c’est sûrement un peu fait exprès…).
  • Applique les mises à jour régulièrement.
  • Il est possible de que casses une configuration en essayant des choses, il te restera alors à la refaire. C’est pas grave, c’est une façon d’apprendre comme une autre !
  • Je suis là pour t’aider si tu veux en savoir plus, et je t’encourage à être curieux.
  • Tu veux du challenge ? Passe ton téléphone en anglais…
  • Certains sites, services ou applications « gratuites » gagnent énormément d’argent… Pose toi la question du comment.
  • Intéresse toi aux flux RSS : ça permet de suivre des sites ou personnes que tu souhaites sans avoir recours aux réseaux sociaux et à leurs filtres. Là aussi, je peux t’expliquer.

7/ Tu restes jeune… et on reste tes parents.

  • Pas dans ta chambre pour l’instant.
  • Le temps d’écran étant limité chez nous en fonction de l’age, le smartphone va rejoindre ce décompte.
  • Régulièrement on fera un état des lieux du temps passé sur l’écran pour s’en rendre compte.
  • Tu voudras sûrement créer des comptes sur différents services. On ne s’y oppose pas bêtement par défaut, mais on veut juste le savoir et en discuter avec toi avant que tu crées ton compte.
  • Sache que les autres doivent te respecter, y compris sur Internet, et que nous sommes là pour t’aider si besoin.
  • Nous ne mettons pas une application de contrôle parental sur ton smartphone car nous comptons sur ta responsabilité, et qu’il nous semble plus profitable de t’accompagner.

Principes à essayer de mettre en œuvre

Vous l’aurez compris, on va essayer de limiter l’impact du tracking de Google et consorts, sans s’en passer totalement pour autant.

Perso, j’ai désactivé Google Play sur mon téléphone et beaucoup d’autres applications Google ou du constructeur, mais je sais ce que je fais (pas toujours, des fois je me trompe) mais surtout j’en accepte les conséquences. Je ne souhaite pas lui imposer ça : on en parlera, et s’il est intéressé je l’aiderais.

Je pense que c’est contre productif de forcer les gens à ne pas avoir comme les autres « parce que c’est mieux pour eux » s’ils ne veulent pas l’entendre. Par contre, ça serait irresponsable de faire comme si de rien n’était.

Concrètement

Comptes

On va essayer de préserver son mail actuel « propre ». Donc, création de deux alias mail :

  • un pour les inscriptions aux services corrects ;
  • un autre pour les inscriptions aux services douteux (boite a spam) ;
  • possibilité d’en rajouter au cas par cas… même temporairement.

Accessoirement, certains prestataires de mail permettent d’ajouter des infos dans l’adresse mail genre mailhabituel.facebook@domain.com. C’est génial pour tracer qui a vendu ou fait fuiter votre mail.

Son compte mail est déjà associé à un agenda et carnet d’adresses en ligne, le tout hébergé chez un prestataire honnête.

Je lui crée aussi un compte Nextcloud gratos chez Zaclys pour avoir un espace de stockage un peu plus grand, genre envois automatique des photos, sauvegarde auto de petites documents et petit espace de partage accessible aussi sur ordinateur. Je le place tout de suite sur Nextcloud pour l’habituer, il est pas impossible que je remonte un serveur pour la famille un de ces quatre… Il ne sera pas dépaysé du coup.

Je crée aussi un compte Google pour ce smartphone, car besoin du Google Play. Oui, ça me fait un peu mal… Mais :

  • pas à son vrai nom ;
  • sans utiliser ce compte pour les usages courants (mail, agenda…) ;
  • en limitant au maximum la synchro et les envois à Google.

Inscription de ces mails sur Mozilla Monitor qui analyse régulièrement HaveIbeenpwned pour les superviser.

Je lui laisse choisir le code PIN de sa carte SIM ainsi que le code de déverrouillage de l’appareil (pas d’empreintes digitales, c’est pas une bonne idée). On en profite pour expliquer les conséquences en cas d’oubli…

Démarrage

Activation de la carte SIM.

Démarrage avec le compte Google nouvellement créé.

Renseignement du code de déverrouillage.

Arrêt de la synchro du compte Google avec la maison mère.

Connexion au Wifi de la maison avec application d’un DNS alternatif. Je penche pour l’instant sur Quad9 pour l’aspect filtrage de domaines malveillants, c’est toujours ça de pris. Au passage, ça lui bloquera une adresse IP fixe à la maison par rapport à la box.

Mise à jour du système d’exploitation.

Désactivation des applications inutiles ou qui vont être remplacées : Youtube, Chrome, Gmail, Calendar, Drive, Facebook, Google, Google Play films et musique, Hangouts, Linkedin, Maps, OneDrive, Photos, Samsung health, Upday, M$ Word, Excel et PowerPoint…

Applications

Magasin d’application

Je commence par installer F-droid, un magasin d’applications alternatif qui permet d’accéder à des applications libres sans Google. Ça peut même suffire dans certains cas.
C’est marrant d’ailleurs, il y a des applications payantes ou limités chez Google Play qui sont disponibles en version gratuite ou compètes sur F-droid… si les gens savaient ça…

Google Play étant activé, je n’ai pas de réel besoin d’utiliser Aurora Store : ça rajouterait une couche une peu chiante sur les mises à jour et un risque de ne pas les appliquer du coup… Ceci dit, c’est ce que je fais sur mon smartphone perso car j’ai désactivé Google Play.

Applications courantes

  • Stockage dans le cloud avec Nextcloud à partir de f-droid, puis configuration de son compte. Ça permettra rapidement d’envoyer des infos entre téléphone et ordinateur.
  • Installation de DAVx5 à partir de f-droid : nécessaire pour la synchronisation des contacts, calendriers et tâches au format CardDav et CalDav.
  • Installation d’ICSx5 à partir de f-droid pour synchronisations des calendriers en ligne au format ics.
  • Agenda indépendant Etar à partir de f-droid, la connexion aux comptes se fera avec DAVx5.
  • Client mail SimpleEmail à partir de f-droid, puis configuration du mail en Imap.
  • Navigateur Firefox à partir du Google Play, puis configuration du moteur Duckduckgo par défaut et installation de l’extension Privacy Badger pour commencer.
  • Cartes hors ligne avec OsmAnd~ à partir de f-droid, et ajout des cartes locales pour un accès sans connexion.
  • Prise de notes avec Nextcloud Notes à partir de f-droid, puis synchro avec Nextcloud.
  • Liste de taches avec Opentasks à partir de f-droid, ça se synchronise avec les agendas CalDav.
  • Installation de Signal à partir de Google Play ? Mais il faut la data pour l’utiliser au quotidien… Du coup pas trop d’intérêt pour l’instant.

Utilitaires

  • Bloqueur de publicités pour la navigation mais aussi les applications avec Blockada à partir de f-droid. Tiens, je découvre au passage que l’on peut ici aussi imposer le serveur DNS pour toutes les connexions… Quad9 du coup.
  • Suivi de l’utilisation du téléphone en local avec Activity Watch à partir de Google Play.
  • Lecteur de codes barres avec Barcode scanner à partir de f-droid.
  • Lecteur PDF Mupdf à partir de f-droid.
  • Logiciel pour l’authentification à deux facteurs FreeOTP+ à partir de f-droid.
  • Gestionnaire de mots de passe avec Keepass à partir de f-droid.
  • Lecteur multimédia VLC à partir de f-droid.
  • Lecteur audio Simple Music Player à partir de f-droid.
  • FindMyDevice qui fonctionne par SMS (et donc avec un abonnement sans data) à partir de f-droid, en configurant qui à le droit de lancer une demande. Permet de faire sonner le téléphone pour le retrouver (même s’il est en silencieux) sur simple réception d’un SMS.

Un peu de sérieux

  • Suite de bureautique pour dépanner avec Collabora office à partir de Google Play.
  • Des photos bien cadrées en pdf pour envoyer le travail aux copains avec Microsoft Lens à partir de Google Play.
  • Calculatrice scientifique Numworks à partir de Google Play.
  • Dictionnaire franco-anglais et anglais-pleinsdetrucs de qualité et hors ligne Linguee à partir de Google Play, sans oublier de télécharger les dictionnaires associés.
  • L’application de gestion scolaire de son établissement École Directe à partir de Google Play.
  • Aide à la conjugaison hors ligne Le conjugueur à partir de Google Play.

Plus ou moins sérieux

  • Markers à partir de f-droid pour faire des dessins.
  • S’il tient à regarder Youtube sans passer par un navigateur, Newpipe à partir de f-droid.
  • L’appli qui sauve de la Croix Rouge à partir de Google Play.
  • Le jeu TheoTown à partir de Google Play.
  • Le jeu AmongUs à partir de Google Play.
  • Le jeu Frozzen Bubble à partir de f-droid.
  • Un manuel de survie en anglais en cas d’attaque zombie.… ça pourrait l’amuser et le pousser à s’essayer à l’anglais : Survival Manual à partir de f-droid.

Finaliser l’installation

Je prends le temps avec lui pour regarder quelle application a droit de faire quoi sur son téléphone, pour qu’il sache au moins où ça se trouve et qu’il en prenne conscience.

Je désactive au passage les notifications de presque toutes les applications, on garde simplement les appels et SMS, ça devrait suffire et ça évite de rendre trop esclave de la machine.

J’active le mode « ne pas déranger » en fonction des heures définies ensemble.

Je m’assure que la data n’est pas activée (ha si, chez Free il faut activer la data pour l’envoi / réception de MMS… j’avais pas pensé à ça). Mais comme la consommation data est bloquée directement sur son abonnement, c’est OK.

J’active sur la partie téléphonie de la détection des appels de types arnaques.

Enfin, on échange les contacts intéressants à partir de nos carnets d’adresses respectifs.


Bilan

C’est sûrement pas parfait… Il y a probablement des choses à redire…

Mon objectif est de faire en sorte que ce téléphone n’arrive pas comme ça, avec la liberté totale d’utilisation et sans accompagnement.

Il a été livré aujourd’hui, j’ai commencé à discuter avec lui concernant l’installation. Il se doutait que ça ne se passera pas comme chez tout le monde, il n’est donc pas surpris.

Il est OK pour faire de lui même l’installation en mode accompagné… Ça c’est pour la semaine prochaine !


PS : même si je cite directement des marques, modèles et sites d’achat, je n’ai aucune sponso de leur part.

Catégories : Informatique

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité