Test Indigo Render

Après avoir parcouru les bases de sketchup et modélisé le Pavillon Allemand de Barcelone, je m'en vais tester quelques rendus un peu plus « réalistes ».

Premier à passer à la moulinette : Indigo renderer.

Indigo Renderer est un moteur de rendu photo réaliste utilisable par pas mal de logiciel. Un petit tour sur le site Indigo Renderer sur Sketchup vous permettra de comprendre rapidement l’intérêt (jouez avec l'image...).

Pourquoi lui ?

Oui, il existe des alternatives : SU Podium, Vray, Twilight Render par exemple, ou encore mieux Blender... (mais il faut que je me familiarise un peu mieux avant d'en causer de celui ci).

D'autres produits permettent de faciliter l'usage : Artlantis par exemple, celui avec lequel je devais faire la formation initialement... mais trop galère pour avoir des licences cette année, et une fois obtenues, le logiciel était trop saccadé pour bosser... mais je vais m'efforcer de faire un article aussi, promis.

C'est un produit plutôt onéreux (595 €) mais la version de démo permet de créer de petites images et contrairement à d'autres logiciels de ce type, elle n'est pas limité dans le temps (seulement dans la taille)... Ça permet de se faire la main à moindre frais, et c'est la raison pour laquelle je le propose à mes étudiants.

Et si on doit ensuite passer à un autre produit, on a déjà pas mal testé de paramètres et de notions.

Avant... après

Avant de commencer, voici une vue de mon modèle sous Sketchup, avec les matériaux appliqués :

00 - Vue initiale bassin
Vue issue de Sketchup : schématique, quoi...

Premier essai

Premiers essais sous Indigo Renderer :

  • les matériaux de sketchup
  • avec la scène de base
01 - Rendu avec réglages de base - CPU - 8min
Premier rendu

C'est déjà mieux, mais on voit bien que c'est du faux, y'a pas de doute... en plus on voit des artefacts...

Après, c'est juste le résultat d'un clic et de 8 minutes de calcul sur mon micro qui n'est plus tout jeune...

Au passage, les autres images aussi seront calculées dans un temps réduit : je vais pas faire mouliner l'ordinateur 24h entre chaque essai...

Meilleur gestion du ciel

Même travail mais en activant la gestion du soleil sur « Legacy ».

02a - Legacy
Legacy

Et avec en activant « Turbidity ».

02b - Legacy + Turbidity
Legacy + Turbidity

Environment Map

Le principe est d'utiliser une image de bonne définition, sur 360° et qui possède pour chaque pixel une information sur l'éclairage : votre modèle n'est plus éclairé par un soleil, mais par pleins de rayons qui viennent de tous les cotés.

En utilisant une première image HDR.

02d - Environment map + Legacy
HDR + Legacy

Et juste pour essayer avec un autre fichier HDR

02f - Un autre Environment map + Legacy
HDR + Legacy

C'est déjà plus chouette !

Matériaux

Hé oui, pour l'instant, je travaille avec les matériaux de Sketchup...

On va arranger ça avec des matériaux de la base de Indigo Renderer, et un ou deux matériaux adaptés de ceux de Sketchup.

Petit à petit...

03a - Eau
Je commence par l'eau
03b - Galets en fond de bassin
Puis les cailloux au fond du bassin
03c - Sol et peinture
Le vitrages, le sol, le plafond...
03c - Vitrages et poteaux inox
Les poteaux en inox chromé

Quelques autres points de vue

04 - Couloir
Une perspective coté couloir
04 - Intérieur
Un petit tour à l'intérieur
04 - Statue
Le bassin coté sud avec la statue

Conclusion

Avec un peu de travail, on arrive à un résultat correct... Il reste pas mal de chose à affiner, mais pour une première approche, j'en suis déjà satisfait...

Il faudra aussi que je me frotte à des rendus avec un éclairage artificiel... une autre fois peut être.

Laissez vous tenter : les tutos sont dispo ici http://indigorenderer.com/tutorials ainsi que sur pleins d'autres sites !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.