RDM Le Mans : Calcul et analyse

Une fois la modélisation terminée et vérifiée, il faut passer aux calculs et à l'analyse des résultats.

rdmoss6_2016-01-24_19-33-17

Calculer et afficher les résultats

Je demande à RDM Le Mans d’exécuter un calcul statique, puis lui demande d'afficher les résultats. Ces deux commandes sont disponibles dans les menus déroulants et nécessitent d'enregistrer votre fichier.

2016-01-24_19-33-43
Calculer et afficher les résultats

Une fois les résultats affichés, les réactions d'appuis et la déformée (exagérée) sont dessinés à l'écran, et une barre d'outils devient utilisable à droite de l'écran.

Analyser les résultats

Réactions d'appuis

Pour connaitre la valeur des réactions d'appuis sur un nœud, il suffit de faire un clic droit sur le nœud correspondant (dans sa situation initiale = pas sur sa position déformée).

2016-01-24_19-34-57
Réactions d'appui

Vous obtenez ainsi :

  • Rx : la force en x de la réaction d'appui
  • Ry : la force en y de la réaction d'appui
  • Mz : le moment en z de la réaction d'appui

Cela vous permet de valider le PFS (Principe  Fondamental de la Statique) d'une application, mais aussi toute la recherche hyperstatique le cas échéant.

En cas de structure isostatique, les réactions d'appuis sont issues du PFS et ne sont donc pas liées au matériau ni à la section.

Déplacements

En vue du dimensionnement de la barre, il faut vérifier l'ELS (État Limite de Service = conditions de déformation).

Vous pouvez demander les valeurs de déplacement de tous les nœuds représentés à l'écran en faisant un clic droit sur le nœud dans sa position initiale (il est parfois utile donc de rajouter des nœuds sur la structure).

2016-01-24_19-35-29
Déplacements

Vous aurez :

  • dx : déplacement du nœud en x (translation)
  • dy : déplacement du nœud en y (translation)
  • rotz : rotation du nœud en x

Évidemment, ces valeurs dépendent fortement du matériau et de le section.

Efforts de cohésion

Pour continuer le dimensionnement de la barre, il faut maintenant valide l'ELU (État Limite Ultime = condition de résistance). Notez que l'on prend normalement des efforts pondérés pour le calcul en ELU.

Pour ce faire, vous pouvez directement demander d'afficher les contraintes, mais je préfère souvent afficher les valeurs des efforts de cohésion sous forme de diagrammes.

2016-01-24_19-35-52
Diagramme des efforts de cohésion

Vous pouvez afficher :

  • N : effort normal
  • T : effort tranchant
  • Mf : moment fléchissant

Cela vous permet de valider les diagrammes que vous faites dans vos applications... Mais il nous manque les valeurs : évidemment → clic droit sur le tronçon.

2016-01-24_19-36-27
Valeur des efforts de cohésion

Les valeurs sont données sur les 2 nœuds constituants le tronçon, et pour chaque effort de cohésion.

En cas de structure isostatique, ces valeurs ne sont pas liées au matériau ni à la section.

Enfin, il est parfois utile d'avoir un détail sur un tronçon en particulier...

2016-01-24_19-37-24
Détail sur un tronçon

Conclusion

Voilà une étape terminée : vous avez la possibilité de créer des poutres simples et d'analyser les résultats que l'on peut attendre d'un étudiant de BTS (dans un premier temps).


Étape suivante → Modélisation plus complexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.